Retour page d'accueil
Contact
""
Liens
""
Infos pratiques
""
""
les jeux traditionnels
""
le musée
le musée Retour page d'accueil
"" L'historique du musée

 

Au cours de la période d’aménagement du territoire, de 1756 à 1790, la commune de Loon-Plage vît naître en 1769, la ferme Galamé au 8 chemin tortueux (croemstraet).

Dans une architecture typiquement flamande, la ferme est aujourd’hui l’habitation la plus ancienne de la ville. Notons que les parties les plus anciennes de la ferme furent référencées sur le cadastre napoléonien de 1829.

Dès le début de l’autonomie administrative en 1790, la famille LONGUEVAL, (fermier et maire de la commune), fut la première propriétaire exploitante de la ferme.

Une centaine d’année plus tard, vers 1885, la famille DELACOUR, riche propriétaire terrien, prit la succession de la ferme alors que la commune, devenue station balnéaire, accueillait son premier hôtel - casino. Puis, jusqu’en 1900, les locataires exploitants furent la famille Belle, originaire de Loon-Plage, qui continuait principalement la culture de la betterave, des céréales et de productions maraîchères.

Successivement au Belle, les derniers exploitant de la ferme furent les Galamé.

Alors que vers 1957 éclatent les bouleversements fantastiques de l’industrie, le développement du port autonome et que nombreuses fermes de la commune furent détruites et expropriées, les Galamé y subsistèrent jusqu’en 1972 Devenue inexploitée, la commune de Loon-Plage, par décision unanime, utilisa le lei pour y loger Mr Valence dont l’habitation était devenue insalubre. Il y logea jusqu’en 1983 date à laquelle, la ferme fut abandonnée par manque de moyen permettant de l’entretenir.

Son statut de dernier fleuron du patrimoine agricole de Loon - Plage lui a permis de retenir l’attention des élus locaux. Sa restauration s’organise, notamment grâce à la Communauté Urbaine de Dunkerque, et à M. DERUELLE, secrétaire général de la Mairie, qui joua un grand rôle dans la réhabilitation de la ferme. Ainsi dans les années 1980-1990, elle servit de centre de loisirs de plein air, doté d’un centre de formation aux métiers du bois.

En 2002, une étude du projet de réhabilitation de la ferme est réalisée, et c’est en 2004 que naît l’idée de mettre en place un musée des jeux traditionnels. La commune de Loon-Plage prend contact avec l’association Wellouëj afin de réaliser ce projet qui lui tenait à cœur dès 1997.

C’est le 13 juillet 2009, lors de l’inauguration du « Parc Galamé » que le musée ouvrit ses portes aux publics.

 

ferme2    

 

 

imprimer - haut de page remonter en haut de page Imprimer la page